Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lors d'un entretien d'embauche, les parties sont soumis à un devoir de loyauté et de bonne foi réciproque (art L 1221-6). 

A défaut, pour le salarié qui aurait menti, le licenciement est justifié si les informations erronées ont été déterminantes à son recrutement.

Cass soc 25 nov 2015 n° 14-21521 "l'existence de manoeuvres dolosives pouvant justifier un licenciement, a légalement justifié sa décision"

 

 

Tag(s) : #Droit social

Partager cet article

Repost 0