Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 14 mars 2003, le chancelier social-démocrate Gerhard Schröder présente au Parlement l’Agenda 2010 dont :

  • Les réformes portant notamment sur les retraites (augmentation des cotisations ainsi que de l’âge de départ, qui passe de 63 à 65 puis à 67 ans) 
  • Les réformes du marché du travail.

Ce dernier volet, confié à M. Peter Hartz, ancien directeur du personnel de Volkswagen, vise à casser la protection sociale et à développer la précarité pour "activer"  les chômeurs.

Le HARTZ IV de janvier 2005 :

  • Réduction de la durée de l'allocation-chômage de trente-deux à douze mois
  • Renforcement des contrôles.

Après un an d'indemnisation, le travailleur en quête d'emploi tombe dans le giron de l'assistance sociale (comme en France le RSA). Le montant de l'aide sociale peut être inférieure à 350 €.

Les bénéficiaires ont l'obligation d'accepter le job à 1 euro pour 15 ou 30 heures par semaine.

En mai 2011, L. Wauquiez proposait de s'inspirer du système allemand qui existe depuis 2005 : faire travailler les bénéficiaires de minima sociaux avec des contrats payés à 1 EURO l'heure sous couvert de réinsertion.

"Lorsqu'elle m'appelle, c'est pour me proposer de trier des papiers à la paroisse...de répondre au téléphone dans une maison de retraite. Six heures par jour, trente heures par semaine, payées 1 euro de l'heure ! Je ne peux pas refuser, sous peine de voir diminuer le montant de mes indemnités..." témoigne une allemande au sujet de sa conseillère d'insertion.

Précisons que selon le ministère allemand, il ne s'agit pas de salaire mais d'une compensation pour dépenses supplémentaires. 

Une étude a mis en exergue le contournement par les employeurs du salaire minimum de 8.50 € brut l'heure institué en janvier 2015 pour se rabattre sur les "jobs à 1 €".

Devons-nous alors revenir en arrière et faire fi des années de luttes de nos aïeux pour nous offrir le système français qui a démontré ses preuves ?

Les baby boomers seraient-ils d'accord alors qu'ils ont bénéficié de ces acquis et protections sociales pour s'élever dans la catégorie sociale ?

 

Tag(s) : #Droit social