Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le plus ancien ancêtre de l’homme (les australopithèques) est apparu il y a 4 millions d’années. Les homos habilis, les homos erectus utiliseront l’outil.

L’homme actuel, l’homo sapiens-sapiens, est apparu il y a 200 000 ans. Il vit en nomade, se nourrit de cueillettes, de chasses, de pèches. Son cerveau se développe, il utilise un langage, sculpte des objets et crée des représentations artistiques.

L’invention de l’agriculture viendra changer les habitudes. Le nomade laisse la place au sédentaire. C’est la création des villages et des villes. Ici nous rentrons dans l’histoire où le destin de l’homme sera dirigé par les idées, la culture et non plus pour des besoins biologiques.

Premier dégât biologique de l'homme ? The first ecological desaster man ?

Un des premiers dégâts biologiques apparaît il y a 5300 ans avec l’épuisement de l’eau due à l’agriculture intensive. Ce qui engendrera le désert de la vallée de Sumer (Irak).

Les chasseurs-cueilleurs vivaient en équilibre avec la nature, l’homme moderne s’affranchira des contraintes environnementales pour se tourner vers l’appât du gain.

Sous l’excuse de la religion, de la nécessité d’agrandir son territoire pour agrandir son pouvoir, les guerres alimenteront la vie. Des villages et des villes s’entoureront de forteresse. L’augmentation de la population accompagnera les grands défrichements. Le plus aberrant est la constatation suivante : les animaux sauvages (sangliers) envahissent nos villes. Belle preuve d'intelligence : Qui de l'homme et de l'animal détruit l'autre et son habitat ?

Bref, l’homme qui vivait pour ses besoins quotidiens, aboutit peu à peu à l’homme consommateur, pire à l'homme profit.

Le pire est-il derrière nous ? The worst will it over ?

Cette destruction de l'être humain s'accompagne de la destruction de la nature, de la faune et de la flore. Le cadre sociétal ne suffit plus, autant l'élargir. Les argentés n'ont plus honte de s'afficher devant la dépouille d'un éléphant, d'un gorille ou autre espèce en danger de disparition.

Au lendemain des incendies criminels qui ravagent nos espaces naturels légués par nos ancêtres, la loi n° 2016-1087 du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages est promulguée. Permettra-t'elle de préserver cette richesse pour nos enfants ? Il est vrai que ces espaces tant convoités sont piégés pour des besoins fonciers (voir sur ce bloc "L'institution du préjudice écologique")

De quel droit s'arroge-t'il le pouvoir de détruire ? By what right does he take the power to destroy ?

Malgré la COP21, les dépouilles d'animaux sont devenus des trophées sur la toile. Plus de la moitié des vertébrés ont disparu en 40 ans ! Sans que personne ne s'en inquiète. Quel héritage veut-on transmettre à nos enfants "réellement" ?

Dans quelle intention doit-on détruire la faune et la flore ? What is your intention to destroy wildlife and flore ?

Ce massacre est-il destiné à libérer les terres pour leur richesse ?  A la suite de la désertification par le peuple, pour cause de colonisations, de guerres, de pouvoir, l'homme rajoute la destruction des espèces naturelles.

L’homme consommateur aboutit à l’homme objet, à l'homme outil pour les besoins de qui ? L'outil n'est plus le marteau, l'outil est l'être humain. L'homme est devenu un rouleau à compresseur. La culture est remplacée par l'ignorance. 

Mais ces destructeurs sont minoritaires alors pourquoi sont-ils protégés alors qu'ils mettent en péril l'existence même de la Femme et de l'Homme, de l'enfant ?

La nuisance masquant l'incompétence ? The nuisance hiding incompetence ?

La femme ou l'homme devrait au contraire créer des richesses pour le développement de la planète.

La compétitivité des entreprises conditionne la prospérité de l'économie, l’équilibre de notre balance commerciale. Ce choix de la compétitivité peut créer à terme des emplois qualifiés ou non sans mettre en danger notre Mère Terre. 

 

De l'homme chasseur-cueilleur à l'homme objet à l'homme destructeur - From hunter gatherer man to object man to destroyer man
Tag(s) : #Société, #Actualité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :