Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De nos jours, l'actualité dirige nos pensées. Tous les jours, elle nous ressasse que la France est en crise, que c'est la faute à un tel. Bref, c'est la faute de notre voisin. Cette peur engendre une soumission qui peut s'avérer dangereuse.

Se rajoute le spectable servi par certaines personnes publiques.

L'élection d'un parti de droite est l'occasion de démontrer la bêtise humaine.

Deux êtres humains s'auto-proclament vainqueur. S'ensuivra une commission qui annoncera le vainqueur. Mais écoutons-les ! Où est l'intérêt général dans leur propos ?

Merci à ces messieurs d'avoir eu le courage de nous démontrer que l'homme à la tête du parti est bien loin des attentes du citoyen : l'individu libéral est bien plus soucieux de ses propres intérêts et avide de pouvoir que de volonté de répondre à l'intérêt général.

Mais au-delà de tout ça, posons-nous la question de savoir pour quelles raisons, les deux individus se déchirent le pouvoir d'un parti.

Nous avons d'un côté, le sergent d'un ancien Président et de l'autre, l'ancien Premier ministre de cette même personne. Rappelons-nous qu'à l'époque la côte de popularité de Chef du Gouverment était plus haute que celle du Président.

Du côté du sergent, nous y trouvons le fils de l'ancien Président. Nous entretenons le culte de sa personnalité à travers lui mais aussi des médias. Du côté de l'ex Premier ministre, ce culte est aussi entretenu : "j'ai mangé avec .."

Cette dérive en est-elle une ou bien s'agit-il de mascarade dissimulant, masquant une volonté d'un groupe d'hommes ? Car, un seul nom ressort, celui de l'ancien Président. Celui-ci joue la carte de la discrétion, du désiré, tout en se manifestant périodiquement, bénéficiant d'un abbatage médiatique.

Une petite réflexion vient à l'esprit : Ne préparions-nous pas l'entrée en fanfare de l'ancien Président ? Le spectateur est-il pris pour un ignare ?

 

 

 

 

Tag(s) : #Société

Partager cet article

Repost 0