Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...)

La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.

 

Pour agir en tant que citoyen libre et responsable, il ne suffit pas de regarder les médias, de se laisser guider comme une marionnette mais d'être conscient d'être manipulé et de faire en sorte d'avoir une réflexion objective, une vue d'ensemble.


De nos jours, la culpabilisation est l'outil d'asservissement d'une certaine classe.


L'individu est coupable de grossir. Or, qui est en état d'obésité ? Je ne parle pas des personnes atteintes de gênes de l'obésité. Je parle de ceux qui n'ont pas accès à un équilibre alimentaire sain. Il n'est pas rare de constater une concordance entre la dénutrition et l'obésité. Certains ne peuvent accéder à une nutrition équilibrée par faute de moyen. Ils se dirigent vers l'aliment bas de gamme, riche en calorie et peu onéreux. Combien coûte un steak ? Combien coût un sac de pommes de terre ?


De plus, à la recherche d'un emploi, d'une stabilité, d'une sécurité, les classes pauvres mais aussi moyennes n'ont pas en tête de s'inscrire à une activité sportive, l'essentiel pour eux est de survivre, d'être toujours là demain. Qui est libre dans sa tête pour pratiquer une activité sportive ?


Dans le même sens, la cigarette qui augmente pour empêcher sa consommation.

Mais qui profite de cette augmentation ? De la taxe ?

Les consommateurs se dirigent en dehors des frontières, le marché parallèle s'amplifie. Si la cigarette est aussi toxique que la drogue pourquoi alors ne pas l'interdire ? Ce serait faire perdre une sacré recette aux caisses de l'Etat.

Car qui fume ? L'anxieux du lendemain en priorité.

 

Enfin, nous sommes tellement bêtes, que chaque année, à l'approche de l'hiver et de l'épidémie de grippe, il est nécessaire de nous rappeler qu'il faut nous laver les mains ! Il faut donc en déduire que hors cette saison plus la peine d'être rigpoureux dans notre hygiène.


Par conséquent, soyons libres de nos jugements, soyons clairs dans nos choix. Ne soyons pas enchaînés à des manipilateurs qui divisent pour mieux régner.

Tag(s) : #Société

Partager cet article

Repost 0