Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au XIXe siècle, l’enseignement primaire est obligatoire pour les garçons et les filles de 6 à 13 ans. Cependant, certains d’entre eux  ont du mal à suivre les cours. Des tests vont aboutir à créer des « classes de perfectionnement ». La loi du 9 avril 1909 va encadrer ces élèves par une éducation spéciale. Ainsi, ces classes de perfectionnement vont éviter l’enfermement de ces enfants et adolescents dans les hôpitaux.

De nos jours, les enfants présentant des signes de différences ont du mal à intégrer l’école au milieu des autres élèves. Et pourtant !

Apprendre la différence, l'intégrer, dès le plus jeune âge permet l’entraide, altruisme, la tolérance. L’effacer est stigmatiser l'enfant.

Quand on explique aux enfants ce qu’est l’autisme, ils ne sont plus dans l’inconnu. Seul l’inconnu fait peur et engendre des attitudes de rejet.

Associer l’enfant autiste à l’enfant d’une même école permettrait une ouverture d’esprit, une solidarité mais aussi de le faire évoluer dans la même société. 

Un exemple de parcours Hugo Horiot qui publie un livre.

Tag(s) : #Société

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :