Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La société d’aujourd’hui est confrontée aux codes de la mode : Suis-je trop petite, trop grande, trop grosse, trop brune ? Du coup, l’anorexie, la boulimie sont devenues malheureusement « monnaie courante ».

 

La société de consommation nous renvoie un modèle de femmes belles, d’hommes beaux, par le biais de magasines, du virtuel. Or, est-ce vraiment le sens que nous voulons donner au mot « beauté » ? Ne sommes-nous pas dans le monde de l’apparence ? La beauté n’est-elle pas ce que nous avons à l’intérieur de nous et qui rejaillit au travers de ce que nous dégageons.

 

Pour se rassurer, remarquons, que beaucoup de photos sont retouchées ! Même le modèle n’est pas parfait ! Faut-il rentrer dans cette mascarade du gling gling, du faux-semblant, de la retouche, d’une vie stéréotypée ?

 

C’est sûr que celui ou celle qui refuse ces codes est rejeté par cette société d’apparence. N’est-il ou n’est-elle pas révélateur de l’aliénation dans laquelle se complait la personne « consommatrice » ? Et cela est insupportable pour elle. Elle t’en voudra de l’avoir sortir pour un moment de son monde irréel.

 

Que dire de la première ride dans ce monde de faux semblant ?

 

Les femmes, comme les hommes d’ailleurs, ont peur de leurs premières rides. Vite, ceux qui peuvent accourent, apeurés, vers le corrigé chirurgical, le lifting.

 

Or ne sont-elles pas le reflet de ce que nous sommes réellement ? Le visage est ainsi authentique et renvoie la véritable identité de l’être. En vieillissant, les rides deviennent révélation de ce que nous sommes. Tout évènement marquant de notre vie est gravé sur notre visage par le biais d’une ride.

 

Qui n’a jamais été surpris de l’image d’un homme ou d’une femme de peuple tibétain, indien, retiré de la société de consommation, qui malgré les rides qui envahissent leur visage, sourient, et nous illuminent par leur beauté intérieure ? Avons-nous eu la même sensation face à une « liftée », une « pommadée » qui essaie de sourire ?

 

Ah, c’est vrai que les rides n’expriment pas toujours la beauté intérieure. Elles peuvent aussi révéler la méchanceté, l’hypocrisie, la bêtise humaine. Là, la nécessité de les retirer ou bien de les modifier naturellement par un comportement sociable et non sociopathe est compréhensible.

 

En conclusion, ne vaut-il pas mieux se réaliser soi-même, apporter notre différence, notre personnalité à la société ?

 

Pourquoi devenir la copie conforme, l’image que la société de consommation nous dicte ?

 

C'est vrai que nous existons qu'à travers les autres. Mais, la séduction ne repose pas uniquement sur le physique, il y a aussi la personnalité, l'humour, une ouverture d'esprit, la confiance en soi et sa pertinence, sa prestance, son charisme. Cultivons la différence !

 

"Dans une société d’apparence, l’image personnelle est un moyen d’exprimer sa propre individualité. Ce n’est pas une transformation, c’est une revalorisation, la reconquête de ce que l’on est et qu’on a pu oublier, conditionné par l’entourage et les médias.” Josy Mermet

 

Tag(s) : #Société

Partager cet article

Repost 0