Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

La liberté d’expression fait partie des libertés fondamentales. Mais pour autant doit-on publier ou dire tout et n’importe quoi ? La dénigration, l'humiliation de l'être humain font-elles parties de ce monde ?

L'adulte est censé être un exemple pour l'enfant. Ceux-ci lisent la presse, les gros titres tapageurs et sont sollicités par le biais du net, parfois malgré eux.

Nous critiquons la violence à l’école, dans les rues de nos adolescents. Or, que lisent-ils dans la presse ou sur le net ? 

Le respect de l’autre, des institutions qui fondent les valeurs et les piliers de la société sont aussi essentiels que la liberté d’expression qui couvre sous cette appellation des dérives.

De nos jours, il s’agit de règlement de compte avec des insultes en gros titres, le dénigrement du représentant de l’Etat, de la collectivité, quel qu'il soit d’ailleurs au nom du pouvoir.

Le statut de l'adulte et ses valeurs disparaissent pour laisser la place à des propos démagogiques. L'autorité de l'adulte est bafouée. Les parents sont même montrés du doigt, culpabilisés. 

Alors demandons-nous si la libre expression permet l’insulte et le manque de respect de l’autre au nom du droit fondamental.

La liberté d’expression est le droit à l’information, à la création. Mais doit-elle permettre le dénigrement de l’autre, servir d’outil à la division de la population ? Aider à la soumission de l'autre ? Ou doit-elle mettre en éveil notre intellect ? Nous permettre un débat avec nos différences ?

Tag(s) : #Société

Partager cet article

Repost 0